Le symbole de l’infini

Le symbole de l’infini, représenté par un 8 inversé en position horizontale, a été inventé et adopté pour la première fois par John Wallis, en 1655, mais n’a été utilisé au niveau international qu’à partir de 1800.
Wallis était un savant anglais, auteur de nombreux traités sur divers sujets de mathématiques et de géométrie, dont l’analyse des séries infinies, une contribution essentielle au développement du calcul infinitésimal.

Médium pure auditive

0901 002 130 Fr. 2.50/min

Nessa au 911 prix 2.90 CHF par SMS/reçu.

Bonjour, je suis Nessa, l’une des meilleures expertes en spiritisme de ce site. Lire la suite

 Médium spirite

0901 002 130 Fr. 2.50/min

Marylou au 911 prix 2.90 CHF par SMS/reçu.

Bonjour à tous, je me présente, je suis Marylou, un médium spirite hautement qualifié. Lire la suite

 Médium 

0901 002 130 Fr. 2.50/min

Lino au 911 prix 2.90 CHF par SMS/reçu.

Bonjour et bienvenue dans cette plateforme de voyance en ligne. Je suis Lino… Lire la suite

La véritable raison pour laquelle John Wallis a utilisé ce symbole n’a pas été clarifiée avec certitude même en voyance, mais plusieurs hypothèses permettent de déduire les raisons de son choix.
Transformation graphique de la lettre M en symbole de l’infini
L’une des plus accréditées soutient que le symbole de l’infini dérive de la transformation de la lettre latine M qui, dans la numération romaine, indiquait un nombre extrêmement grand, équivalent à 1000. Une autre hypothèse le relie à la déformation graphique de la lettre grecque f (phi), très similaire au chiffre 8 renversé.
Une troisième hypothèse attribue la naissance du symbole à la déformation des deux premières lettres du mot latin aequalis (signifiant « égal »), autrefois utilisé pour indiquer l’égalité.
Bague avec le symbole de l’infini
En mathématiques, le symbole est lié à la notion de limite, également utilisée en théorie des ensembles, en géométrie projective et algébrique (où il est également appelé lemniscàta).
En philosophie, il désigne tout ce qui n’a pas de limites, qui est sans fin, et pour cette raison, il est souvent associé à la figure de Dieu.
Aujourd’hui, le symbole de l’infini est très populaire, à tel point qu’il est également utilisé dans la mode, où on le voit notamment reproduit sur des accessoires et des bijoux, tels que des bracelets, des pendentifs et des bagues, mais aussi sur des tatouages.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *